mardi, juillet 01, 2008

Invitation au voyage !


Je cite Mr Piola:
"Lorsque l'on parvient au sommet d'un itinéraire offrant des atouts aussi apprécies qu'une escalade de rêve, un rocher magnifique, un panorama sans égal, le tout combine a un caractère affirme de haute montagne, on peut, on doit même, et quels que soient les efforts fournis, être pleinement heureux. C'est assurément le cas de tout grimpeur gravissant le pilier des 3 pointes"

Page 122... voila, tout est dit. C'était vendredi matin dernier, en feuilletant le topo de Monsieur Piola. Difficile de résister a une si belle invitation au voyage ?!


Samedi, première benne, grand soleil, mon pote Yannick est de la partie - direction le pilier des 3 pointes!

Nous avons choisit de gravir la voie "Toboggan", ED-, 430m, 6b obligatoire.

Malheureusement, l'accès au 3 premières longueurs n'est pas possible, une rimaye gigantesque bloque toute tentative... reste 10m de rocher atteignable, plus a droite. Des traces évidentes de passages démontrent que nous ne sommes pas les seuls a devoir revoir notre itinéraire vers ce pilier.


Le principe est simple, au plus on monte - au plus le rocher devient sublime... au plus le panorama prends de l'ampleur.. l'ambiance, la magie, prends ici le dessus... on ne veut plus s'arrêter...

Les premières longueurs sont dans un rocher gris, au bout de 150m d'escalade, il est temps de traverser, au mieux la paroi et chercher notre ligne...






La voie remonte une premiere partie raide, dalles grises est fissures... puis cela se couche un peu, le rocher change de couleur... au bout de 200m, on rentre dans le royaume du granite orange et sculpte facon Yosemite (face nord de la vallee). Forcement, c'est ce meme granite, tres particulier qui fait la reputation du voisin celebre - le Gervasutti !




Tout alors deviens magique... les lignes, l'ambiance, la gestuelle...
On se trouve quand meme a plus de 3700m - j'avoue que les premieres longueurs furent assez delicate... je passe ma semaine derriere un pc... donc les premiers mouvements un peu physiques laissent des traces.. on reprend son souffle...On ne sera pas pourquoi, mais cet effet disparaitra au fure et a mesure de la journee...
Le pilier est plein est - des que le soleil se cache, 16h environ, il fait froid a cette altitude, prevoir des habits en consequence...

Magique ce rocher, les photos parlent d'elle meme non?!
Et la difficulte dans tout ca ?
Et bien c'est beaucoup plus abordable que de nombreuse ED-. Les 6b passent sans soucis. les pas de dalles sont proteges par quelques spits.
La surprise ?
On n'etait pas au courant, et cela nous a induit en erreur, les relais ont ete tous reequipes pour descendre en rappel... Par contre, pas question d'utiliser les longueurs de depart, au risque d'atterir dans la gigantesque rimaye. Je me demande d'ailleur si, plus tard, l'acces a ce pilier ne devient pas impossible.. faire gaffe.
Cote matos, prevoir un bon vrai jeu de friends, toute taille. Prevoir de la cordelette...
Vous etes dans un terrain haute montagne - deja bien en retrait de la civilisation... on a bloque la moitie des rappels sur les gigantesques ecailles... vaut mieux savoir se debrouiller...

Il reste aussi quelque blocs "frigidaires" assez instables, juste dans un passage - pas tres frequente comme endroit - donc restez bien concentre, et ca se passera tres bien.









Merci Yann pour avoir partage cette belle aventure!
Un rocher a en perdre la tete :-) !

Vous aussi, je vous invite au voyage !

1 commentaire:

Laurent a dit…

Ton blog est top et j'y vis souvent
Merci pour ces photos superbes !! Cette voie me fait bien envie...
C'est pas plus dur que Pedro polar par exemple ?? que j'avais trouvé bien dure ...Les crux sont en dalle et bien protégés ?